FAMILLE LÉO PÂQUET ET
ROSE-AIMÉE – 1986

C’est en 1665 qu’Isaac Pasquier, l’ancêtre des Pâquet, arrive au Québec, s’étant auparavant engagé dans le régiment de Carignan pour combattre les Iroquois. En 1669, il quitte le régiment pour s’installer sur une terre de la région de Québec. Léo, né à Rivière-Blanche, fait partie de la neuvième génération. Grand liseur, il est un garçon solide, plein de vie et au regard vif, qui rêve de marcher sur les traces de son père et de devenir agriculteur, ce qui se réalisa en défrichant et exploitant une ferme à Amqui.

Rose-Aimée, son épouse, étudie jusqu’en première année à l’École normale de Saint-Pascal. Elle aurait bien aimé continuer, mais maman a besoin d’elle. C’est quand même au sein de sa famille qu’elle acquiert une vocation terrienne.

L’aventure de Rose-Aimée et de Léo commence au pied de l’autel en 1917. De cette union naîtront quatre filles et onze garçons dont quatre seront emportés jeunes par la maladie. Léo développe très tôt une conscience sociale. « Un service donné m’est un service rendu. » dit-il souvent. Rose-Aimée, active à la maison, l’est de même avec ses concitoyens; ses voisines bénéficient aussi de ses talents de sage-femme.

La relève se manifeste de façon importante chez les Pâquet avec sept enfants sur des fermes, un agronome et deux oeuvrant dans des domaines reliés à l’agriculture.

Aujourd’hui, la ferme paternelle qui s’est méritée la médaille d’or du Mérite agricole, s’est bien agrandie et une autre génération continue le travail si bien amorcé par leurs grands-parents.

LES FAMILLES LAURÉATES DEPUIS 1957

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

La Fondation de la famille terrienne

555, boul. Roland-Therrien,
bureau 100
Longueuil, Québec, J4H 2Y9

Téléphone : 450 679-0530,
poste 8518
Courriel : info@familleterrienne.org