FAMILLE ALPHONSE GÉLINAS ET
JEANNETTE LAVERGNE – 1985

L’ancêtre des Gélinas, Étienne Gélineau et son fils Jean, mettent le pied en Nouvelle-France vers 1658. Ce n’est qu’un siècle plus tard qu’Ambroise Lavergne, l’ancêtre de Jeannette, arrive au pays et prend terre dans la région du lac Saint-Pierre.

Dès l’âge de onze ans, Alphonse doit quitter l’école pour aider son père Thomas, alors âgé de 67 ans. C’est donc sur la ferme de Saint-Boniface (Shawinigan) qu’il acquiert, par l’exemple, sa formation d’agriculteur et qu’il continuera par ses actions, tout au long de sa vie, à s’impliquer dans diverses organisations tant syndicale et coopérative, que municipale et scolaire. Avant de se marier, en 1932, Jeannette enseignait. Elle est une jeune fille joviale et chantante qui allie fermeté et discipline, tout ce qu’il faut pour être une bonne enseignante et une future mère.

Le couple éduque leurs dix enfants dans un climat positif. Dans cette famille, des expressions comme « T’es capable », « Tu connais ton affaire » et « Se tenir debout » reviennent souvent.

Ces amants du sol transmettent l’attachement à la terre à leurs descendants. C’est ainsi que quatre de leurs fils suivent les traces de leur père en agriculture et chacun se voit prolonger par une relève qualifiée, établie sur chaque terre familiale respective. Quant à la ferme ancestrale de l’arrière-grand-père Thomas, acquise en 1861, elle est aujourd’hui exploitée par la quatrième génération.

De là-haut, Jeannette et Alphonse sont surement fiers de leur progéniture et réjouis de voir que la terre ancestrale est toujours entre les mains de la famille.

LES FAMILLES LAURÉATES DEPUIS 1957

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

La Fondation de la famille terrienne

555, boul. Roland-Therrien,
bureau 100
Longueuil, Québec, J4H 2Y9

Téléphone : 450 679-0530,
poste 8518
Courriel : info@familleterrienne.org