FAMILLE RÉMI YELLE ET
ROSE-ALMA AMYOT – 1971

Charles Diel, l’ancêtre des Yelle, est né en Normandie. À son arrivée au pays, il s’établit à Montréal et par la suite dans la seigneurie de La Prairie. C’est dans la paroisse de Saint-Rémi-de-Napierville qu’on retrouve la maison paternelle, témoin de l’histoire de cette famille.

Rémi et Rose-Alma joignent leur destinée en 1922 et de cette union naissent dix garçons et quatre filles. Ayant quittés l’école relativement jeunes, c’est par l’apprentissage et la lecture que tous deux se préparent à leurs rôles respectifs.

Les valeurs chrétiennes sont au premier plan dans cette famille. En 1962, Monseigneur Gérard-Marie Coderre, évêque de Saint-Jean, leur remet la médaille d’or « Bene Merenti » en reconnaissance des cinq vocations données à l’Église. À l’égard de leurs enfants, ils savent allier support, liberté, souplesse, compréhension et intérêt dans leurs activités.

Rémi s’implique dans l’UCC, la caisse populaire, la coopérative et la commission scolaire alors que Rose-Alma se consacre principalement au foyer.

LES FAMILLES LAURÉATES DEPUIS 1957

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

La Fondation de la famille terrienne

555, boul. Roland-Therrien,
bureau 100
Longueuil, Québec, J4H 2Y9

Téléphone : 450 679-0530,
poste 8518
Courriel : info@familleterrienne.org