FAMILLE JOHNNY BERGERON ET
ALBERTINE TREMBLAY – 1967

Les premiers Bergeron sont présents au Québec dès 1666. Par alliance, il s’y ajoute du Simard et du Tremblay, tous des bonnes « races » (comme aime le dire Johnny), qui conjuguent leurs efforts, s’aident et s’entraident sans cesse.

C’est en 1917 que Johnny épouse Albertine Tremblay, une fille de sa paroisse, Saint-Bruno. Le couple s’installe à Saint-Prime (Roberval), dans le rang 3, près des limites de Saint-Félicien. Ils démarrent modestement, ce qui ne les empêchera pas, à la suite d’efforts, de persévérance et d’esprit d’initiative, de recevoir la médaille d’or du Mérite agricole en 1964.

Dix enfants viennent orner le foyer d’Albertine et Johnny. La majorité d’entre eux seront cultivateurs ou travailleront dans le milieu agricole. Tous ont l’amour de l’agriculture et s’impliquent dans les mouvements sociaux et les organismes du milieu.

Photo : Lors de la proclamation, on voit ici des membres de la famille avec le Cardinal Paul-Émile Léger.

LES FAMILLES LAURÉATES DEPUIS 1957

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

La Fondation de la famille terrienne

555, boul. Roland-Therrien,
bureau 100
Longueuil, Québec, J4H 2Y9

Téléphone : 450 679-0530,
poste 8518
Courriel : info@familleterrienne.org