FAMILLE JOSEPH MARCOTTE ET
MARIE-LOUISE PERREAULT – 1966

C’est en 1696, il y a donc plus de 300 ans, qu’arrive au pays le premier ancêtre,   Jacques Marcotte, membre du régiment de Carignan. Trois ans après son arrivée, il obtient un lopin de terre près de Trois-Rivières. Avec son frère Médéric, établi à Saint-Ubald en 1881, Louis-Joseph voit l’épopée des « terres en bois debout » abattu de mains d’hommes.

« On y travaillait fort, a dit M. Marcotte, mais un travail qu’on aime nous use moins vite». Louis-Joseph est décoré de l’Ordre du mérite agricole en 1953 : c’est donc dire que l’amélioration s’est faite rapidement.

Marie-Louise a 17 ans quand elle se marie. Sa vie est un long dévouement aux siens et à la terre. Elle aura 17 enfants, dont onze sont vivants en 1966. Il faut donc reconnaître l’infinie vigilance de cette femme qui trouve aussi le temps d’être membre actif du Cercle des Fermières de Saint-Ubald.

L’année du concours, trois des enfants sont sur une ferme, dont deux sur le bien paternel.

LES FAMILLES LAURÉATES DEPUIS 1957

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

La Fondation de la famille terrienne

555, boul. Roland-Therrien,
bureau 100
Longueuil, Québec, J4H 2Y9

Téléphone : 450 679-0530,
poste 8518
Courriel : info@familleterrienne.org